l'essentiel en bref
  • Une clé dynamométrique sert à serrer avec précision les assemblages vissés. En particulier lorsque des composants en métaux légers tels que l’aluminium ou les alliages de magnésium sont utilisés, il faut respecter non seulement une force de traction minimale, mais aussi un couple maximal lors du serrage de la vis.
  • Sur une voiture ou une moto, la clé dynamométrique est surtout utilisée comme une alternative plus flexible, plus compacte et plus précise au tourniquet (également appelé clé en croix) lors du changement de pneus. Le constructeur automobile indique généralement dans le manuel une plage de couple spécifique dans laquelle les jantes doivent être vissées.
  • Lorsque vous achetez une clé dynamométrique, vous devez absolument faire attention au couple réglable et à la longueur de la clé, afin de ne pas avoir de problèmes lors du vissage sur un vélo ou une voiture. Les clés dynamométriques à déclenchement sont les plus répandues sur le marché. Dans ce cas, l’atteinte du couple cible est communiquée à l’utilisateur par un clic ou un claquement acoustique.

Cela peut notamment s’expliquer par le fait que de nombreuses autres pièces (de moteur) nécessitent des couples de serrage dans des limites bien définies en raison de la construction moderne en métaux légers tels que les alliages d’aluminium ou de magnésium, les céramiques ou les plastiques pour les assemblages par vis.

La clé en croix étant ainsi devenue obsolète, nous vous indiquons dans ce guide d’achat comparatif des clés dynamométriques 2023 les points communs et les différences entre les meilleures clés dynamométriques.

1. Qu’est-ce qu’une clé dynamométrique ?

Une clé dynamométrique est une clé à cliquet, parfois également appelée cliquet, avec un col allongé et la possibilité de régler un couple de serrage à définir au préalable. L’utilisateur peut ainsi s’assurer que la force de serrage nécessaire entre les éléments d’assemblage est bien présente.

En particulier lorsqu’on travaille sur une voiture, une moto ou un vélo, on ne veut pas que les roues se desserrent en cours de route lorsque les forces de fonctionnement maximales sont appliquées.

La distinction entre les clés dynamométriques est réglée par la norme DIN EN ISO 6789. On y désigne les clés indicatrices et les clés à déclenchement.

Les appareils du comparatif ont généralement une longueur d’environ 50 centimètres, ce qui permet d’obtenir un couple de levier nettement supérieur à celui des cliquets à douilles traditionnels, tout en conservant la maniabilité de l’outil.

1.1 Structure d’une clé dynamométrique

Attendez : calculer le couple ?

Le couple ou moment de force décrit l’effet de rotation d’une force F sur un corps.

Le couple accélère ou freine la rotation d’un corps, c’est-à-dire d’une vis dans un filetage, d’un engrenage ou d’un vilebrequin ou d’un arbre à cames, ou le déforme (moment de flexion) ou le tord (moment de torsion) par la force appliquée par un levier de longueur a.

(Comme la force d’une clé dynamométrique est généralement appliquée à angle droit, le calcul reste ici simple).

L’unité de mesure internationale du couple est le newton-mètre (Nm).

Les clés dynamométriques elles-mêmes se composent d’une tête de cliquet pour différents embouts de noix (clés à douille), d’un disque de commande pour le fonctionnement de droite à gauche, d’une longue tige pour l’accumulation de la force et d’un tambour gradué pour le réglage du couple à atteindre.

L’atteinte de celui-ci est signalée par un “craquement” ou un “clic” de la clé.

Les clés elles-mêmes existent en différentes tailles et versions. Le couple de serrage maximal pouvant être atteint est toutefois limité par la force de l’utilisateur, le matériau et la longueur du levier et se situe, pour des raisons physiques, aux alentours de 1 500 Nm (newton-mètres).

Les échelles de couple des modèles de ce comparatif vont jusqu’à environ 200 Nm, ce qui est largement suffisant pour la plupart des travaux sur une voiture ou une moto.

Si vous avez toutefois besoin de réglages de couple plus élevés, vous pourriez chercher des clés dynamométriques avec multiplicateurs de couple ou envisager des visseuses hydrauliques.

Le moyen le plus simple d’augmenter (drastiquement) le couple est d’allonger la course du levier en

il suffit de glisser un tube en acier d’une épaisseur de paroi correspondante sur la poignée du cliquet, de la clé cruciforme ou de la clé à fourche.

Il faut alors bien sûr renoncer à l’affichage du couple obtenu.

Attention : un autre problème réside dans le fait que l’on peut ainsi surmener la résistance à la traction du matériau et endommager irrémédiablement le filetage de la vis et de la douille.

1.2 Où utiliser la clé dynamométrique ?

Les raccords à vis, qui se composent d’une vis à tête cylindrique et d’un écrou, sont très répandus dans la construction d’outils et de machines.

De nombreux vissages peuvent être desserrés ou serrés sans problème avec une clé plate, une clé polygonale ou une clé à douille normale.

Le problème avec les clés à pipe est que l’utilisateur ne sait jamais à quel point il a effectivement serré la vis, c’est-à-dire s’il a “attrapé” le couple de serrage approprié.

Pour de nombreux assemblages, cela peut ne pas poser de problème, mais pour certaines machines, les vis ou les écrous doivent être serrés avec une certaine force afin d’éviter tout accident lors de l’utilisation.

Pour savoir quand le vissage est vraiment serré, il faut un outil approprié. La clé dynamométrique constitue un tel outil.

Les produits sont ainsi utilisés dans différentes variantes pour le montage de platines dans le domaine de la téléphonie mobile et de la microélectronique. En tant que clés dynamométriques de précision, elles sont également utilisées dans la médecine d’implantation, lorsqu’il s’agit de visser par exemple des articulations de hanche ou des implants dentaires.

Dans l’industrie automobile, la construction légère avancée (les matériaux sont ici le magnésium, l’aluminium et différents plastiques) fait également en sorte que les assemblages doivent être serrés avec une force spéciale. C’est la raison pour laquelle il y est plus souvent utilisé.

Les propriétaires de voitures connaissent la clé dynamométrique surtout pour le changement de roue lors de l’entreposage des pneus dans un atelier de confiance. Pour les jantes en aluminium, il faut veiller à ne pas trop serrer les jantes, sous peine de les endommager. Toutefois, l’industrie prescrit désormais également des forces de serrage concrètes pour les jantes en acier, de sorte que l’utilisation devient peu à peu la norme dans ce cas également.

En ce qui concerne les vissages sur la voiture, il faut absolument veiller à respecter ces valeurs afin d’éviter les accidents. Les risques de sécurité sont importants dans ce domaine.

Les visseuses sans fil manquent clairement de puissance pour serrer correctement les boulons de roue après un changement de pneu. Les appareils à commande hydraulique ou à air comprimé, tels qu’on les voit dans les ateliers professionnels ou dans les stands de Formule 1, peuvent y parvenir, mais ils sont peu pratiques et chers pour un usage domestique et ne rentrent pas dans une boîte à outils normale.

» Mehr Informationen

1.3 Avantages et inconvénients d’une clé dynamométrique

    Avantages
  • Serrage de vis et d’écrous avec une force précise
  • visseuse très robuste
  • sécurité accrue contre l’éclatement du vissage
    Inconvénients
  • prix élevé pour de bons outils

2. Quels sont les différents types de clés dynamométriques ?

Outre les clés dynamométriques à déclenchement, également appelées clés à cliquet, et les clés dynamométriques à affichage, appelées communément clés de mesure, clés à kilo et clés de force, il existe également de nombreuses offres de clés dynamométriques électroniques.

2.1 Clés dynamométriques mécaniques

On peut distinguer plusieurs types dans la catégorie des clés mécaniques, qui ne diffèrent toutefois que très peu dans leur principe de fonctionnement. Les suivantes conviennent à un usage domestique :

2.1.1 Clés dynamométriques à déclenchement

Dans le cas des clés dynamométriques à déclenchement, une échelle sur la clé elle-même ou l’aide d’un appareil de contrôle permet de régler un couple de consigne ou un couple cible déterminé. Lorsque ce couple préréglé est atteint sur l’axe de force, la clé émet un signal audible, perceptible ou visible.

Dans ce comparatif des clés dynamométriques, tous les modèles ont un signal de flambage audible et perceptible. Mais il existe aussi des outils sur lesquels un indicateur coloré saute.

Sur tous les modèles du comparatif des clés dynamométriques, le porte-outil est un cliquet ou une clé à cliquet commutable et réversible, qui peut recevoir un embout de clé à douille ou une noix grâce à un pivot carré.

2.1.2 Clés dynamométriques indicatrices

Une clé dynamométrique à affichage indique la valeur du couple de serrage au moyen d’une échelle, d’un comparateur ou d’un affichage électronique. Sur la plupart des clés dynamométriques, une barre de torsion ou un ressort à barre de torsion sert d’entraînement de mesure. Les torsions sont transmises à l’échelle graduée par un levier et l’utilisateur peut lire le couple correspondant. Avec ce type de construction, la visseuse doit arrêter de serrer de manière autonome.

2.2 Clé dynamométrique à affichage électronique

Avec les clés dynamométriques électriques, l’utilisateur doit également appliquer de manière autonome et mécanique la force nécessaire au serrage du vissage. La seule différence réside dans la mesure du couple. Sur la barre de torsion se trouvent des jauges de contrainte spéciales qui transmettent des signaux à un amplificateur de mesure. Celui-ci convertit les signaux en une unité de mesure qui s’affiche ensuite à l’écran.

Il est possible de régler plusieurs valeurs de vissage qui sont visualisées par l’utilisateur via des LED ou l’écran. La clé peut enregistrer toutes les valeurs et les transmettre à d’autres supports via une interface. Elles sont surtout utilisées pour la documentation accompagnant la production.

3. Quels sont les critères d’achat importants pour les clés dynamométriques ?

3.1 Matériel

Aucune surprise n’est à signaler : Toutes les clés dynamométriques du comparatif sont forgées dans un alliage d’acier devenu standard dans l’outillage, le chrome-vanadium.

Les poignées de la plupart de ces articles sont généralement en plastique ou en caoutchouc.

3.2 Entraînement

Dans le cas des clés à douilles, l’entraînement désigne le tourillon qui, sur la tête du cliquet, “entraîne” la clé à douilles utilisée. Dans le monde de l’outillage, toujours marqué par l’impérialisme, les dimensions courantes des tenons sont les indications en pouces 1/4″ et 1/2″.

Si vous possédez déjà un jeu de clés à douilles ou de douilles, choisissez le vainqueur de votre test personnel de clés dynamométriques en fonction des dimensions d’admission carrées de celles-ci, afin de vous épargner des achats supplémentaires.

3.3 Couple de rotation

L’outil choisi doit bien entendu être adapté aux couples de serrage que l’on souhaite ou doit finalement obtenir. Pour la plupart des jantes automobiles, les couples indiqués se situent entre 80 et 200 newton-mètres, bien que le vissage de jantes en alliage léger nécessite souvent un couple légèrement inférieur.

Marque du véhicule Couple de serrage
Alfa Romeo 90 – 110 Nm
Audi 120 – 140 Nm
BMW 110 – 140 Nm
Chrysler 110 – 140 Nm
Citroen 90 – 180 Nm
Daihatsu 110 Nm
Fiat 90 – 180 Nm
Ford 100 – 160 Nm
Honda 110 Nm
Mercedes Benz 110 – 160 Nm
Opel 100 – 160 Nm
Renault 90 – 160 Nm
Volvo 100 – 140 Nm
Volkswagen 110 – 180 Nm

3.4 Longueur

La longueur d’une clé dynamométrique doit correspondre à votre projet. Pour le vissage du vélo, une longueur d’environ 30 centimètres est suffisante. Pour les travaux sur la voiture, vous devriez avoir une clé dynamométrique d’au moins 45 cm de long.

Conseil : plus la clé dynamométrique est longue, meilleur est l’effet de levier et plus on peut obtenir un couple élevé – tout en utilisant la même force musculaire.

3.5 Contenu de la livraison

En ce qui concerne le contenu de la livraison, on constate de grandes différences dans le comparatif des clés dynamométriques.

La plupart des clés de haute qualité de Hazet, Gera ou Proxxon ne sont livrées qu’avec la clé elle-même.

Si vous utilisez la clé dynamométrique comme outil automobile, vous n’avez généralement pas besoin d’une mallette, car il y a suffisamment de place dans la voiture (par exemple dans le coffre, près de la roue de secours). Si vous avez besoin d’outils pour vélo, certains fabricants fournissent également une mallette à outils afin que vous puissiez ranger votre nouvel outil de manière appropriée.

En règle générale, vous devez toutefois acheter un jeu de clés à douille pour les différents travaux sur la voiture ou le vélo. Certains modèles bon marché peuvent également être livrés avec des douilles de 17 ou 19 mm. Ces douilles n’ont toutefois pas la même qualité que les jeux de clés à douilles de Hazet ou Proxxon. Il peut arriver que des douilles bon marché de moindre qualité se cassent lors de leur utilisation.

4. Comment utiliser une clé dynamométrique ?

Cette vidéo montre, à titre d’exemple, l’utilisation de douilles Proxxon pour le montage de jantes en alliage léger.

Les douilles présentées ici sont spécialement conçues pour cet usage : elles sont caoutchoutées afin de ne pas rayer les jantes relativement fragiles.

Bien sûr, n’importe quelle autre noix (adaptée) fonctionnerait également – il faut alors prendre les précautions nécessaires pour ne pas endommager les roues (optiquement).

5. Existe-t-il un comparatif des clés dynamométriques auprès de la fondation Warentest ?

La Stiftung Warentest n’a pas encore réalisé de test de clé dynamométrique. En 2021, un article attire toutefois l’attention sur l’importance du contrôle après le changement de pneus. La clé dynamométrique est également nécessaire à cette occasion.

6. Questions et réponses sur le thème des clés dynamométriques

Nous souhaitons répondre ici aux principales questions concernant les clés dynamométriques, en particulier pour les utilisateurs pressés.

  • 6.1 Comment les clés dynamométriques sont-elles calibrées ?

    La plupart des fabricants annoncent une précision de 3 à 4 % pour les couples réglables. Le premier étalonnage est effectué par les fabricants pendant la production sur des appareils de mesure étalonnés.

    Selon l’institut de contrôle Dekra, cette tolérance n’est pas respectée pour 75 % des outils. En outre, depuis 1998, le service mobile de surveillance des moyens de contrôle de Dekra vérifie également les outils dynamométriques dans les ateliers. L’étalonnage n’est pas toujours correct. Le problème avec les clés dynamométriques est qu’un couteau à ressort est utilisé pour la mesure. Avec le temps, le ressort se dégonfle et le cadran doit être réétalonné.

    » Mehr Informationen
  • 6.2 Quelle taille doit avoir une clé dynamométrique ?

    Les clés dynamométriques existent en différentes tailles.

    Pour l’utilisation sur des pièces de vélo, vous avez besoin d’une clé de 30 cm maximum.

    Si elle est plus grande, il se peut que vous ne puissiez plus atteindre toutes les pièces.

    Pour les voitures, il faudrait déjà 45 cm, afin que vous n’ayez pas besoin de trop de force musculaire pour desserrer les vis.

    » Mehr Informationen
  • 6.3 De combien de Nm une clé dynamométrique a-t-elle besoin ?

    Pour une utilisation en tant qu’outil automobile, vous avez besoin de 80 à 200 Nm. Cela dépend du domaine d’application exact :

    La plupart des bougies d’allumage courantes nécessitent un couple de serrage compris entre 10 et 45 Nm pour leur installation.

    Pour la plupart des jantes de petites voitures, 80 Nm suffisent.

    Pour les jantes de SUV, vous devriez pouvoir appliquer un couple de 200 Nm. Toutefois, en règle générale, 100 à 150 Nm suffisent pour les voitures de classe moyenne.

    Si vous souhaitez utiliser une clé dynamométrique comme outil de vélo, une trentaine de Nm suffisent généralement.

    » Mehr Informationen
  • 6.4 Pourquoi serrer les vis avec une clé dynamométrique ?

    Contrairement aux simples clés de serrage, aux clés à fourche ou aux clés à douille, la clé dynamométrique permet de régler précisément la force avec laquelle un assemblage doit être fixé, c’est-à-dire le couple. En particulier pour les pneus de voiture, de moto ou de vélo, il serait plus que fâcheux que la vis de la roue se desserre en cours de route. Pour les jantes en aluminium, il faut en outre veiller à ce que les vis ne soient pas trop serrées, au risque d’endommager les jantes en aluminium.
    » Mehr Informationen
  • 6.5 Quelle clé dynamométrique choisir pour le vélo, la voiture ou la moto ?

    Pour que vous sachiez quelle clé dynamométrique vous convient le mieux, un tableau doit vous indiquer les valeurs techniques les plus importantes.

    Moyen de transport Couple nécessaire Longueur requise
    Vélo 6 – 30 Nm 20 – 30 cm
    Moto 30 – 50 Nm 30 – 40 cm
    Voiture 80 – 200 Nm Plus de 45 cm
    » Mehr Informationen